Ki lang ou pale?

Ki lang ou pale …?

Parlons d’un fait courant; il vous est certainement arrivé d’avoir des discussions avec votre bien aimé(e) ,parce que vous sentez qu’on ne vous aime pas assez. On ne le dit jamais de façon claire et nette . Mais c’est plutôt:” mpa renmen lè’w fè’m sa “ou encore “sa sa koute’w pou ta fè tèl bagay pou mwen de tanzantan?” , ” ou pa janm fè sa pou mwen”.

Dans un contexte de réciprocité, on s’attend à ce que l’attention qu’on porte à quelqu’un ,nous soit rendue sous la même forme. Quand ce n’est pas le cas ,on se sent blessé, pas assez aimé…et pourtant…

Quelqu’un qui m’est très cher, m’a fait lire un livre l’an dernier . Lorsque j’en ai analysé le titre, je me suis dit ” ah, mgentan wè kisa ya p dim ladan ,c’est évident”. J’ai commencé à le lire sans grand intérêt . Mais une fois que l’auteur s’est mis à percer son sujet, j’ai poursuivi ma lecture avec beaucoup plus d’appétit.

“Ki liv sa ?” pensez -vous. C’est une oeuvre de Gary Chapman , “Les langages de l’amour”.

Mwen suspèk nou gentan wè tou , kisak ladan. Pour ma part ,je m’attendais littéralement à ce qu’on me dise voilà comment faire connaître ses sentiments de plusieurs fa‐ çons. Autrement dit, mwen panse se file yap montrem file nan liv la. J’avais donc une vision très restreinte du thème. Mais sans faire de publicité, j’ai trouvé ce livre particulièrement utile. L’auteur décrit ,à partir de ses observations , 5 manières de faire sentir son affection:

-les moments de qualité

-les compliments

-les cadeaux

-les services rendus

-le contact physique

Énuméré de cette façon on dirait une marche à suivre as‐ surée vers une conquête; pourtant ce sont 5 paramètres indépendants.

Ce sont ce que G.Chapman appelle des langages : sa vle di gen de moun, se lè yo fè yo konpliman yo santi yo renmen yo; gen lòt se kado ki se senbòl lanmou pou yo; epi yon lòt se karès , se ti bo ki bal sansasyon yo renmen li. Aussi simple que ça( mais nettement mieux apréhendé dans le livre!) Cependant, nous ne parlons pas tous le même langage et c’est ce qui crée les malentendus que ce soit dans un couple ou dans les relations avec des proches: on ne se comprend pas .

E lèw gade byen, sa fèw konprann tout moun gen yon bagay yo atann nan men moun yo renmen. E anpil fwa atant sa yo pa satisfè paske moun nan pa fonksyone menm jan avèw. Ce n’est pas de l’égoïsme ni de la mauvaise foi; c’est de l’ignorance.

D’où l’importance de ces langages , à mes yeux. Epi tou, genyen nan nou ki pale plizyè lang! Kote mwen fin di sa la, gen moun ki pral komanse pi atantif. Et c’est tant mieux pour vous , je suis heureuse d’avoir partagé avec vous.

Ainsi , en lisant ce document , j’ai non seulement compris le langage de mon partenaire mais j’ai aussi trouvé quel était le mien. E mwen pap dil la.Ça m’a permis de voir mon couple différemment, comme une constante “conversation”.

En me prêtant ce livre , ma personne spéciale a donc voulu me dire quelquechose .J’ai lu, j’ai compris , et je ne regrette pas les heures que ça m’a pris. Merci beaucoup chéri; message reçu!

🌸Miss P.Ahn🌸

1 Comment

  1. I read that book a few years ago, and was actually just talking about it. It literally changed the way I interacted with people. Constantly learning though. Definitely a must read for not only your relationship with a partner, but for identifying love languages in your friendships as well. Thank you for the article.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s